Tout savoir sur les engrais naturels

L'importante hausse du prix des engrais minéraux ces quelques années est due à la place que les agriculteurs accordent aujourd'hui aux engrais naturels. Doit-on encore utiliser des engrais minéraux ? Les engrais naturels sont-ils devenus incontournables ?

Engrais naturel : qu'est-ce que c'est ?

Les engrais naturels sont issus de la décomposition de matières premières végétales, minérales et animales. Contrairement aux fertilisants chimiques, ils permettent :

  • d'améliorer la qualité nutritive du sol,
  • d'éviter le déploiement des mauvaises herbes,
  • de prévenir l'érosion du sol,
  • de recycler intelligemment les déchets organiques.

Ce type de fertilisant commence à gagner du terrain en France. Parmi les 350 000 exploitants du pays, 5 000 le privilégient pour leur culture. et ce malgré l'explosion de la culture intensive et l'augmentation de la demande nationale.

L'engrais naturel se décline sous deux catégories : le minéral et l'organique. Les engrais minéraux sont ceux en provenance des gisements naturels de potasse ou de phosphate. On en rencontre rarement de nos jours, contrairement aux engrais organiques qui sont produits à partir de matières vivantes et qui sont présents presque partout. En termes de rendement, le fertilisant naturel n'est pas encore de taille à rivaliser avec le synthétique. Cependant, il s'agit du seul moyen permettant d'obtenir une production labellisé 100% bio.

Comparaison entre engrais naturels et chimiques

Les engrais de synthèse sont actuellement très répandus sur le marché. Ils commencent même à s'emparer du label « bio » et à s'imposer dans le domaine du jardinage. Leurs avantages sont certes multiples :

  • amélioration spectaculaire des rendements,
  • bonne maîtrise du coût
  • facilité d'utilisation
  • etc.


Les engrais verts ont aussi beaucoup à offrir : outre leur qualité écologique, ces fertilisants sont également capables de couvrir la totalité du besoin du sol.

  • Les légumineuses nourrissent le sol en azote
  • Les graminées assurent ses besoins en carbone
  • Et les crucifères favorisent le développement de ses éléments nutritifs


Les engrais naturels sont également disponibles en grande quantité dans la nature : compost, peaux de bananes, marc de café, coquilles d'œufs séchées, purin d'orties, algues marines, cendre de bois, etc.

Comment fabriquer de l'engrais naturel ?

Pour qu'un engrais soit « naturel », il est nécessaire qu'il provienne d'une matière animale ou végétale n'ayant subi aucun traitement chimique. En exemple, les cendres de bois peints ne peut pas être transformé en engrais naturel. Le principe est le même avec les engrais dits « verts », car cette qualification ne s'applique pas aux engrais obtenus à partir des végétaux traités.

Les techniques de fabrication d'engrais biologique sont de plus en plus populaires. Professionnels, chercheurs et étudiants se tendent la main pour développer des engrais bio authentiques et abondants. C'est le cas de l'environnementaliste Mohamed Ayachi Ajroudi, le premier ingénieur tunisien récompensé au prix LANVAR. Outre son fameux système d'irrigation sous-terrain, il a acquis sa réputation grâce à ses entreprises dans le secteur de la revalorisation énergétique et du recyclage.

Plus d'information ici : http://www.leaders.com.tn/article/1986-mohamed-ayachi-ajroudi-ce-tunisien-qui-exportera-les-services-de-l-onas-a-l-etranger